Nos conseils pour bien choisir

marbreCouleur : Chaque carreau, chaque objet en pierre naturelle est unique en raison de la formation naturelle du matériau. La couleur est 100% naturelle. Les divers minéraux présents dans la pierre naturelle sont responsables de l’échiquier des couleurs. Il n’existe pas deux carreaux ou objets identiques en pierre naturelle!
Même à l’intérieur d’une carrière, la couleur d’un type peut différer du fait de la composition géologique de la pierre. Les couleurs ont aussi un autre impact visuel : les couleurs claires agrandissent un espace, les couleurs plus foncées ont l’effet inverse.

Texture : L’origine d’une pierre et le passé géologique sont déterminants pour la structure. Prenez par exemple le basalte et le granit : ces deux roches proviennent du magma coagulé, mais le granit a un passé géologique entièrement différent de celui du basalte. Ceci fait que ces roches n’ont aucune parenté sur le plan visuel. En général, le granit présente un aspect moucheté. Cela provient du fait que les grains minéraux (dans des dimensions diverses) peuvent être distingués nettement. Le basalte, par contre, a un grain d’aspect très fin étant donné que la cristallisation de minéraux n’a pour ainsi dire pas eu lieu. Les marbres ont un aspect « plus tendre ». Ils sont caractérisés par les veines qui courent dans la masse rocheuse. Les pierres calcaires présentent des fossiles comme des coquillages et des coraux.

Dimensions : Les dimensions peuvent également jouer un rôle dans le choix des carreaux en pierre naturelle. Les grands formats agrandissent un espace, les petits formats confèrent l’effet inverse. La pierre naturelle, utilisée pour les sols et les murs, peut être obtenue en carreaux carrés ou en bandes.
Pour des surfaces souvent exposées à des fluctuations de température (comme le revêtement de sol proche de grandes fenêtres ou au-dessus du chauffage au sol ou sur terrasse). Il est conseillé de travailler avec des carreaux carrés dont la dimension maximale sera de 40cm. Les bandes sont déconseillées dans de tels cas.
L’épaisseur de la pierre naturelle est définie en fonction des efforts qui vont agir sur celle ci et de la stabilité qui est nécessaire. Pour les rénovations (où l’épaisseur et le poids, éventuellement, jouent un grand rôle) et/ou les applications collées, il existe des carreaux fins et calibrés en pierre naturelle.

Finition : La finition de surface de la pierre naturelle détermine largement l’aspect du matériau, mais joue aussi un grand rôle lors du choix de celui-ci en vue d’une application définie : pour l’extérieur, on choisira plutôt des finitions plus rugueuses synonymes d’une plus grande sécurité (glissement). Les pierres peuvent être de ce fait plus claires. Pour des finitions intérieures décoratives, on optera plutôt pour une finition polie, étant donné que la couleur et la structure de la pierre naturelle sont ainsi mieux exprimées. On tiendra compte du fait qu’une surface plus rugueuse est moins facile à entretenir et que des surfaces polies dans des espaces au trafic intense s’encrassent ou s’usent plus vite!

Propriété techniques : La composition et les propriétés de la pierre naturelle déterminent dans une grande mesure le choix définitif. Pour certaines applications, la résistance aux acides (dans une cuisine) ou l’absorption (cuisine et salle de bains) jouent un grand rôle. Ces exigences sont directement liées à la composition de la pierre naturelle.
Tous les types de pierres naturelles ne peuvent pas être utilisés à l’extérieur pour des terrasses. La résistance au gel est une propriété nécessaire pour le carreau d’une terrasse. Or, toutes les pierres naturelles ne résistent pas au gel. Certains types de pierres naturelles plus tendres ne peuvent pas être utilisés comme revêtement de sol étant donné qu’elles ne sont pas suffisamment dures et que leur résistance à l’usure est donc trop faible.